Spécial « Jubilé de la Miséricorde »

Cette page est consacrée à l’année sainte de la Miséricorde que le pape François a ouverte le 8 décembre 2015. Il décrit ici les raisons qui l’ont poussé à proclamer ce jubilé. Nous rappelons d’abord les initiatives prises dans notre diocèse concernant ce jubilé. Nous proposons ensuite quelques pistes pour mieux comprendre la miséricorde divine et vivre pleinement cette année sainte. Cette page s’enrichit au fil du temps. N’hésitez donc pas à venir la consulter régulièrement!

Les initiatives dans notre diocèse


Deux portes saintes de la Miséricorde ont été ouvertes dans l’Aude. Elles se trouvent dans les cathédrales Saint Michel de Carcassonne et Saint Just Saint Pasteur de Narbonne.

Des permanences vous permettant de recevoir le sacrement de la réconciliation sont également organisées tout au long de l’Année Sainte en différents lieux de notre diocèse. A Narbonne, un prêtre se tient à votre disposition tous les vendredis à la cathédrale Saint Just Saint Pasteur de 16h à 18h. Il est bien entendu possible de se confesser en dehors de ces horaires. Il vous suffit alors de vous rapprocher des églises de notre paroisse.

Toutes les informations nécessaires (et bien d’autres !) sont disponibles ici sur le site de notre diocèse.

la miséricorde


Une petite définition :

FilsProdigueA l’origine, le mot « miséricorde » désignait les « entrailles » qui frémissent sous le coup de la douleur et de la peine. Une émotion que connaissent bien les parents lorsque leur enfant est malade. De la même manière, Dieu est bouleversé par les difficultés et les souffrances que nous traversons. Un biographe de Saint Jean Paul II disait que pour ce dernier : « La miséricorde, c’est beaucoup plus que la charité, ou la compassion, ou même le pardon. Cela va au-delà. ». De même, pour le pape François, « la miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré les limites de notre péché. Miséricorde est le mot qui révèle le mystère de la Sainte Trinité. »  Ainsi, pour le Saint Père :

« La Porte Sainte est une Porte de la Miséricorde, où quiconque entrera pourra faire l’expérience de l’amour de Dieu qui console, pardonne, et donne l’espérance. »

La miséricorde est donc le cœur du message chrétien. Par conséquent, elle est aussi au centre de la Bible (qui est la Parole de Dieu) et de la spiritualité des grands saints d’hier et d’aujourd’hui. Elle tient également une place importante dans les chants, aussi bien traditionnels que plus modernes. Voici donc quelques morceaux choisis sur la miséricorde dans :

Enfin, nous vous proposons de découvrir des témoins de la miséricorde, c’est-à-dire des personnes qui ont expérimenté dans leur vie la puissance de l’amour de Dieu et de son pardon. Envie de les rencontrer ? Cliquer !


Comment expérimenter concrètement la miséricorde? Et si vous osiez le sacrement de la réconciliation ?

Dans ce sacrement en effet, coule à flot la Miséricorde du Père pour chacun, proche de l’Église ou bien dans sa périphérie. Ce sacrement s’adresse à tout le monde. Dieu n’exclut personne. Nous sommes tous pécheurs, nous avons tous besoin d’être pardonné, nous dit le Pape François. Dieu nous attend vraiment dans ce sacrement : n’hésitons plus et venons faire expérience de sa tendresse pour nous ! Pour de plus amples informations, cliquez ici.

« Nous vous en supplions : laissez-vous réconcilier avec Dieu! » (Seconde lettre de Saint Paul aux Corinthiens, chap. 5, verset 17).

Nous rappelons aussi qu’une indulgence plénière est accordée en cette année extraordinaire de la Miséricorde. Pour l’obtenir, la démarche est très simple. Il suffit :

  • d’accomplir un bref pèlerinage vers la Porte Sainte, ouverte dans chaque cathédrale ou dans les églises établies par l’évêque diocésain avec un désir profond de conversion ;
  • d’unir ce passage de la porte sainte avec le sacrement de la réconciliation et la célébration de l’Eucharistie ;
  • d’accompagner ces célébrations par la profession de foi et la prière aux intentions du Saint Père.

La lettre du Pape accordant l’indulgence à l’occasion du jubilé extraordinaire de la miséricorde est accessible ici. Elle explique et détaille les modalités explicitées plus haut.

Pour aller plus loin