Il faut préparer la route au Seigneur

C'est le temps...

Préparer, ça, on sait faire.

Des projets, des réunions, des budgets, des statistiques.

C’est utile, il est vrai pour que tout fonctionne parfaitement.

Mais préparer la route au Seigneur, c’est autre chose.

Cela relève davantage du chantier : aplanir des routes, abaisser des collines, réparer les sentiers…

Ne nous y trompons pas, la conversion n’est pas une entreprise en bâtiment, mais une construction intérieure.

Bâtir une maison spirituelle pour accueillir le Christ qui vient dans notre cœur.

Bâtir une demeure fraternelle pour accueillir le Christ qui vient dans le frère. En quelque sorte.

fr.Bernard-Marie Cerles.