La mission : un subtil équilibre entre onction et fonction !

Dimanche dernier, nous avons célébré la journée mondiale des missions. Pendant l’eucharistie, nous avons écouté des textes bibliques forts (voir ici) qui nous ont nourris et ont fortifié notre vie intérieure. Mais plus encore, la Parole de Dieu nous envoie en mission : ‘Allez donc et de toutes les nations, faites des disciples‘ disait Jésus à la fin de l’Évangile de Matthieu (Mt, 28, 19). Nous sommes donc tous des missionnaires, quel que soit notre état de vie. Nous sommes tous envoyés pour annoncer la Bonne Nouvelle : Jésus Christ mort et ressuscité !

Dans son homélie, fr. François nous a rappelé que, sur notre chemin, un danger nous guette : celui de l’idolâtrie qui nous fait oublier qui nous sommes en réalité. Par notre baptême, nous sommes prêtres, prophètes et roi. Nous avons donc reçu une onction et la mission est un équilibre subtil entre l’onction et la fonction. Nous vivons trop souvent avec passion les fonctions, en oubliant notre consécration du baptême et notre appartenance à Dieu. Que faire pour ne pas oublier ? Que signifie ‘rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu‘ comme nous l’avons entendu dans l’Évangile ? Réponse dans l’homélie prononcée par fr. François.