Devenons des missionnaires de la miséricorde !

Lors de l’audience jubilaire du 30 janvier 2016, le pape François a mené une réfmission3lexion sur le lien étroit qui unit la miséricorde et la mission. Pour lui, tous les chrétiens « ont la responsabilité d’être missionnaire de l’Évangile » car « quand nous recevons une belle nouvelle, nous ressentons l’exigence de la communiquer aux autres ». Pour lui, « cela devrait être la même chose quand nous rencontrons le Seigneur. […]  D’ailleurs, le signe concret que nous avons vraiment rencontré Jésus est la joie que nous éprouvons en le communiquant également aux autres. » misericorde-2Et il précise : « cela n’est pas « faire du prosélytisme », cela est faire un don : je te donne ce qui me procure de la joie ». Ainsi, « chaque baptisé doit être un Christophe », c’est-à-dire étymologiquement « un porteur du Christ, de sa joie, de sa miséricorde ». Le pape François conclut son intervention par ces mots :

« Il existe une merveilleuse circularité entre la miséricorde et la mission. Vivre de miséricorde nous rend missionnaires de la miséricorde, et être des missionnaires nous permet de grandir toujours plus dans la miséricorde de Dieu.
Prenons donc au sérieux notre condition de chrétiens et engageons-nous à vivre en croyants
, car ce n’est qu’ainsi que l’Évangile peut toucher le cœur des personnes et l’ouvrir pour recevoir la grâce de l’amour, pour recevoir cette grande miséricorde de Dieu qui accueille tout le monde.»

Nous engager à vivre en croyants et devenir missionnaire de la miséricorde ? Une belle résolution pour bien poursuivre ce Carême en cette année jubilaire…

Le texte intégral de cette audience est disponible ici. N’oubliez pas de consulter notre page spéciale « jubilé de la miséricorde » .