Message du pape François pour le Carême : lutter contre l’indifférence!

Ce mercredi 18 février, nous entrons dans le Carême. A cette occasion, le Pape François a adressé à toute l’Église un message afin de nous aider à bien vivre ce temps liturgique qui nous prépare à la grande fête de Pâques. Pour lui, le Carême est avant tout « un temps de grâce » où « Dieu ne nous demande rien qu’il ne nous ait donné auparavant » car « Il s’intéresse à nous ». Le pape François développe alors cet aspect en expliquant que, si Dieu est attentif à chacun, l’on assiste aujourd’hui à « une mondialisation de l’indifférence ». S’appuyant sur la Parole de Dieu, il propose trois pistes de réflexion :

  • « Si un seul membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance » (1 Co 12, 26) : pour le pape, « le chrétien est celui qui permet à Dieu de le revêtir de sa bonté et de sa miséricorde, de le revêtir du Christ, pour devenir comme lui, serviteur de Dieu et des hommes. […] Le Carême est un temps propice pour nous laisser servir par le Christ et apprendre ainsi à servir comme lui. »
  • « Où est ton frère ? » (Gn 4, 9) : pour le pape, « nos paroisses et nos communautés doivent devenir des iles de miséricorde au milieu de la mer de l’indifférence. » Pour cela, deux pistes : la prière et la mission.
  • « Tenez ferme » (Jc 5, 8) : Le pape François s’interroge ici sur ce que nous pouvons faire en tant qu’individu devant les misères du monde qui souvent nous dépassent. Il nous propose trois pistes : « prier » car « il ne faut pas négliger la force de la prière » ; ensuite, « aider par des gestes de charité » ; et enfin « se convertir ».

Et il conclut par ces mots à l’adresse de tous :

« Pour dépasser l’indifférence et nos prétentions de toute-puissance, je voudrais demander à tous de vivre ce temps de Carême comme un parcours de formation du cœur. Avoir un cœur miséricordieux ne veut pas dire avoir un cœur faible. Celui qui veut être miséricordieux a besoin d’un cœur fort, solide, ferme au tentateur, mais ouvert à Dieu. Un cœur qui se laisse pénétrer par l’Esprit et porter sur les voies de l’amour qui conduisent à nos frères et à nos sœurs. Au fond, un cœur pauvre, qui connaisse en fait ses propres pauvretés et qui se dépense pour l’autre. »

Le texte intégral du message du pape François est accessible ici et téléchargeable .

Nous vous souhaitons un Bon et Saint Carême dans les pas de Jésus !