La Passion : Jésus l’a vécue pour moi!

Le pape François a consacré sa catéchèse de ce mercredi à la Semaine Sainte. Il a insisté sur la « victoire de Dieu dans l’échec« . En effet, pour le Saint Père, « Jésus atteint l’humiliation totale avec sa « mort sur la croix », celle qui était réservée aux esclaves et aux délinquants« . Et le pape d’expliquer « qu’en regardant Jésus dans sa passion,  nous trouvons la réponse divine au mystère du mal, de la douleur, de la mort. » Pour le Saint Père cela est difficile à comprendre car « nous attendons que, dans sa toute-puissance, Dieu soit vainqueur de l’injustice, du mal, du péché et de la souffrance par une victoire divine triomphante. Au contraire, Dieu nous montre une victoire humble qui, à vue humaine, semble un échec.« . Ainsi, pour le pape François, « la résurrection de Jésus n’est pas le « happy end » d’un film ; mais c’est l’intervention de Dieu le Père, là où se brise l’espérance humaine. » Et cela doit  encourager chacun à « s’ouvrir avec confiance à l’espérance en Dieu.« 

Et le pape de conclure par ces mots : « Pensons beaucoup à la douleur de Jésus et disons-nous à nous-mêmes : c’est pour moi. Même si j’avais été seul au monde, il l’aurait  fait. Il l’a fait pour moi. Embrassons le crucifix et disons : pour moi. Merci Jésus!« 

 Le texte intégral de cette catéchèse est accessible ici.